Diaphane par Eric Frey

Mes pérégrinations photographiques m’amènent souvent à déclencher sur les même lieux en quête d’une lumière, d’une atmosphère. En effet, d’heure en heure, de jour en jour, aucun lieu n’offrira jamais le même visage. La photographie est là pour fixer l’éphémère. J’aime particulièrement cette citation de Roland Barthes qui résume bien ma vision de la photographie :
” Ce que la photographie reproduit à l’infini n’a lieu qu’une fois”