Compressions Philippe Costechareyre

Le monde qui nous entoure est une source inépuisable d’images. J’explore de mon coté les surfaces peintes ou oxydées, tôles abandonnées, murs décrépis, textures. Ici j’ai pris des déchets compressés destinés au recyclage: bouteilles en plastique, canettes, boites de conserve. Emballages familiers de notre quotidien, ils se transforment et constituent alors des microcosmes chaotiques, ou des flux de matières hétéroclites, mondes en marche, captation d’images à la limite de l’abstraction extraites
d’ un cycle incessant.

petite bio :

Je suis né en 1959 à Privas où je réside.
Je travaille dans l’industrie et je pratique la photographie depuis l’âge de 17 ans.
Amateur d’art moderne, peinture abstraite et sculpture, j’ai orienté le champ de mon exploration photographique sur la matière, les formes et les couleurs du monde qui nous entoure en excluant les règles de composition et la perspective, cherchant aussi à limiter les ombres et les lumières.
J’expose le plus souvent dans des salons locaux d’art plastiques de Privas et de ses environs.